Fonte et dérive d'un mythe polaire : un comptoir d'iceberg en milieu Arctique par  Alexandre Braleret

Créer un portfolio
La fonte des glaces à un effet double : elle fait autant disparaitre des environnements qu’elle
révèle des territoires jusqu’alors figés…
Les glaciers du Groenland représentent 7% des réserves d’eau douce mondiale et, chaque an-
née, o...

Description

  • Iceberg
  • Comptoir
  • Architecture
  • Speculative architecture
  • Fiction

La fonte des glaces à un effet double : elle fait autant disparaitre des environnements qu’elle
révèle des territoires jusqu’alors figés…
Les glaciers du Groenland représentent 7% des réserves d’eau douce mondiale et, chaque an-
née, on mesure que l’équivalent de la consommation annuelle mondiale en eau fond inexora-
blement. Malgré tout, si le réchauffement climatique hâte le craquellement de la banquise et
le morcellement des glaciers, il procure également au Groenland l’opportunité d’assumer son
autonomie en redevenant acteur et souverain de cet « or blanc » aussi précieux qu’éphémère.
Ce projet de diplôme fait donc l’hypothèse d’un commerce des icebergs au Groenland qui
s’incarne à travers la création de comptoirs d’échanges internationaux. Par ailleurs, la nature
de ces objets permet de s’interroger sur le rôle de l’infrastructure en climat extrême comme
support des communautés locales en mutation. Greffés aux villes en développement de la
côte Ouest du pays, ces comptoirs de marchandises deviennent ainsi les témoins privilégiés
d’un nouvel Eldorado Polaire en créant un pont entre imaginaire occidental et réalité locale.

Statistiques du projet

1298 Vues
0 Avis favorables

Commentaires